Top 10 Le tennisman allemand Alexander Zverev devient ambassadeur Richard Mille Montres Replica Grade 1

Alexander Zverev


Alexander Zverev

Surnommé Sascha (diminutif d’Alexander en russe), le jeune prodige de presque deux mètres (198 cm) incarne pour ses pairs la relève du tennis international. Coaché par son père, ancien jouààeur de tennis, Alexander a commencé à taper dans la balle à l’âge de cinq ans et s’est très vite imposé dans ce sport en remportant en 2013, à l’âge de 16 ans le « World Junior Tennis Champion » de la Fédération Internationale de Tennis, un titre détenu précédemment par quelques-uns des plus grands noms du tennis mondial.
 
En 2014, Alexander Zverev remporte son premier tournoi ATP Challenger à l’Open Sparkassen de Brunswick. Deux semaines plus tard, il est invité au tournoi ATP 500 de Hambourg, où il se fait remarquer en battant trois des joueurs du top 20 mondial, et en ne concédant aucun set à ses adversaires. Accédant aux demi-finales, Alexander s’inclinera finalement face à David Ferrer, alors n° 5 mondial. Une performance incroyable autant qu’historique puisqu’il faut remonter à 2004 pour voir un jeune homme de 17 ans atteindre un quart de final de l’ATP 500… ce n’était autre que Rafael Nadal, figure familière des clients et des équipes de Richard Mille Montre Occasion Replique !
 
La progression de Sascha est exponentielle au point que les portes du top 100 s’ouvrent à lui à la fin de la saison 2015. Plus jeune joueur du classement (actuellement 38ème à l’ATP), il se voit alors remettre l’ATP Award de la révélation de l’année. Cette saison, après une demi-finale à Montpellier et un quart de finale à Rotterdam, Sascha s’est qualifié pour la première fois pour les huitièmes de finale d’un tournoi Masters 1000 à Indian Wells. A l’issue de son affrontement avec Rafael Nadal devant lequel Alexander s’inclinera, en dépit d’une balle de match en sa faveur, le Majorquin déclara : « J’ai joué ce match contre un très grand joueur qui a notamment servi de façon incroyable au début. Ses premières balles partaient régulièrement à 214 km/h et ses secondes souvent au-dessus de 193 km/h ». Bref, des boulets de canon.
 
Marchant sur les traces des plus grands champions de tennis, Alexander Zverev joue désormais avec une montre Richard Mille au poignet, l’horloger pari incontestablement sur l’avenir de ce jeune homme. Pour ce droitier au jeu tout en puissance et appréciant particulièrement la terre battue, la RM 27-01 est la pièce idéale avec sa boîte élaborée en nanotubes de carbone. D’un poids de 18,83 grammes, bracelet inclus, elle représente un record inégalé à ce jour. Développé avec Rafael Nadal, ce calibre tourbillon suspendu par câble peut résister à des chocs de 5000 g. Pensé pour le tennis, il se porte comme une seconde peau.

? Mon parcours est très différent de celui de la plupart des pilotes. Ma famille n’ayant jamais été impliquée dans la course automobile, démarrer dans le milieu et apprendre le métier n’a pas été une mince affaire ? indique le pilote. En 2005, il accède à des tests organisés avec des écuries du championnat de Formule Atlantic, alors en plein renouveau. Une saison lui suffit avec la Team Australia pour remporter le titre et se retrouver l’année suivante sur la grille de départ du Champ Car.Simon participe en 2008 au championnat American Le Mans Series (ALMS) avec l’écurie Gil Ferran avant de remplacer Scott Sharp chez Patrón Highcroft Racing. En 2010, il est sacré champion. Les trois années suivantes Simon roule en ALMS et participe en parallèle au volant d’une Peugeot 908 à des courses de renom telles les 24 Heures du Mans où il terminera deuxième puis premier aux 1 000 kilomètres de Spa.Sa carrière prend un tournant décisif lorsqu’il participe à ses premières courses en IndyCar, ? LA ? compétition de monoplaces en Amérique du Nord. Il saisit l’occasion qui lui est alors offerte de remplacer la pilote Ana Beatriz, alors blessée, puis signe avec Sam Schmidt Motorsports pour disputer l’intégralité de la saison IndyCar. Il se classe 5ème et meilleur rookie 2012 avec cette équipe. Après trois années et grace à de très bons résultats, le pilote signe en 2015 avec la prestigieuse Team Penske.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *