Wholesale en gros Rotonde Astrotourbillon Montres Replica Grade 1

Wholesale en gros Rotonde Astrotourbillon Montres Replica Grade 1

Avec la Montre Cartier Kijiji Replique Rotonde de Cartier Astrotourbillon, Cartier inaugure un mouvement imaginé et développé par les maîtres horlogers Maison. Créatif et technique, ce mouvement spectaculaire a fait l’objet de cinq années d’élaboration à la Manufacture de La Chaux-de-Fonds. Le mouvement 9451 MC comporte une cage de tourbillon comprenant les différents organes de l’échappement et du balancier-spiral.

Comme dans un tourbillon classique, la cage est entraînée par la troisième roue de l’engrenage. De même, le pignon de la roue d’échappement s’enroule autour d’une roue de seconde fixe (quatrième roue du train d’engrenage) afin d’entraîner l’échappement. Ce tourbillon spectaculaire, appelé mouvement Astrotourbillon, présente plusieurs particularités qui en font un tourbillon unique.

Tout d’abord, cette cage a un axe de rotation particulier puisqu’il se situe au centre du mouvement, ce qui implique bien entendu une conception totalement différente du train d’engrenage depuis les deux barillets du mouvement, jusqu’à l’affichage des minutes et des heures.

Par ailleurs, et c’est ce qui fait la particularité visuelle du mouvement Astrotourbillon, l’axe du balancier et l’axe de la roue d’échappement ne sont pas sur l’axe de rotation de la cage. Ils sont disposés d’un côté de la cage, linéairement par rapport à son axe de rotation. Enfin, la cage de tourbillon est disposée « au-dessus » du mouvement, entre deux cadrans, et non directement intégrée au mouvement, comme c’est le cas pour un tourbillon classique.

Cette construction inédite pour un tourbillon central a des conséquences esthétiques et techniques. Visuellement, la cage ainsi allongée effectue un tour en une minute sur toute la surface du cadran. Le pont de balancier, excentré et dessiné en forme de flèche, permet ainsi de lire les secondes. Techniquement, il a fallu assurer l’équilibre de la cage, en apportant de l’autre côté de la cage un contrepoids en platine, dissimulé sous le cadran central. De plus, afin de maîtriser l’inertie de la cage lors de sa rotation, son poids a dû être limité (0,39 g pour la totalité de la cage hors contrepoids), d’où le choix du titane pour sa fabrication.

Un mouvement pour lequel Cartier a choisi l’élégance moderne de la montre Rotonde de Cartier dans sa version extra large. Or rose ou or gris, 47 mm de diamètre, entre-cornes larges et vis décoratives pour cette montre élégante à l’effet hypnotique.

Montre Rotonde de Cartier Astrotourbillon

Calibre 9451 MC

Boîte : or gris ou or rose 18 carats
Diamètre : 47 mm
Couronne : perlée en or gris ou or rose 18 carats, sertie d’un saphir cabochon
Verre : saphir
Fond : saphir transparent
Étanchéité : 30 mètres / 100 feet / 3 bars
Bracelet : alligator noir (or gris) ou marron (or rose)
Boucle déployante : double réglage en or gris ou or rose 18 carats
Calibre : 9451 MC Astrotourbillon
Mouvement : Manufacture, mécanique à remontage manuel, Astrotourbillon
Diamètre : 16’’’ ¾, soit 38 mm
Épaisseur : 9,01 mm
Nombre de rubis : 23
Nombre de pièces : 187
Fréquence : 21’600 alternances / heure
Réserve de marche : environ 48 heures
Numérotation : individuelle du mouvement

L’histoire que je vais vous raconter aujourd’hui résonne comme une belle – pardonnez moi cette expression -… foirade “à l’anglaise”. Vous allez comprendre pourquoi.Le pitch : Lionel, que vous connaissez maintenant par cœur, me parlait depuis quelques temps d’une jolie MGB GT cachée dans un garage Parisien, acquise il y a une paire d’années et dont il souhaitait se séparer prochainement. « Il faut qu’on se fasse une petite balade dans Paris avec, pour faire des photos coolos ! » me dit-il.« BANCO ! » lui rétorque-je sans réfléchir.Amateur de belles Anglaises, je ne peux bien évidement pas résister à une proposition aussi alléchante. Quand bien même mon chauffeur ne soit pas pourvu de courbes généreuses et n’ai pas, mais alors pas du tout, l’accent d’une charmante Britannique.Nous voici donc devant nos agendas respectifs, après de multiples « ouais mais non, j’peux pas là… j’ai claquettes… », nous arrivons finalement à booker notre dimanche matin pour nous octroyer quelques minutes au volant de la belle.Ravi par la perspective de faire quelques photos, voir même une petite vidéo, de notre périple, je décide de sélectionner une montre qui (1) soit à la hauteur de l’événement et (2) ait un pédigrée Franco-Saxon de haut vol.Éclair de génie (pour une fois) : « Mais c’est bien sûr ! Il nous faut une Cartier Tank-Anglaise ! ».Je décroche alors mon téléphone, prend contact avec cette grande Maison qui accepte de nous mettre entre les mains le modèle tant désiré. Joie !Date de rendez-vous : check ! Belle voiture : check ! Jolie montre : check ! Matériel photo : check!C’est tout bon. On peut y aller !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *